Vice-Président France 2020


Après 2 voyages à Bali, pendant lesquels nous avons été séduits par la beauté des paysages, mais aussi par la gentillesse des habitants, mon épouse et moi-même nous sommes posé la question de savoir comment rendre un petit peu de ce qui nous avait été donné.

Lors de notre second voyage, en 2015, alors que nous félicitions le papa d’une jeune fille d’une dizaine d’années qui l’aidait dans son petit warung (restaurant basique local) pour ses connaissances d’anglais, il nous avait informés qu’elle n’irait pas au collège, faute de moyens.

Nous avons donc recherché à notre retour en France comment agir pour éviter ce genre de situation ; c’est ainsi que nous avons découvert “ANAK Aide aux Enfants d’Indonésie”.

En 2016, je participais pour la première fois à une “distribution mensuelle” avec les membres de l’équipe locale, et faisais la connaissance à Amed d’une petite Suani, en attente de parrainage.

Avec Suani et son grand-père

Déjà à cette époque, l’association était “victime de son succès” : de nombreux enfant arrivaient à l’âge d’étudier en lycée, avec un coût plus important.

Informés des possibilités de co-parrainages, nous avons décidé de nous associer à d’autres parrains pour compléter les besoins en financement d’une jeune lycéenne, Ni Luh Ita, en complément du parrainage de Suani.

Ainsi, quand Suani ira au lycée, notre engagement financier restera identique.


Depuis, Ita a terminé ses étude, ainsi que notre 2ème co-filleule, Putri, de Pakisan, qui elle était déjà à l’université. Diplômée cette année.


Et l’aventure continue !

Chaque voyage à Bali, chaque rencontre avec les enfants, sont un grand bol d’air qui rompt avec le stress professionnel, permet de se ressourcer et de repartir plus serein, dans l’attente du prochain voyage.

Biographie

Après plus de 30 ans d’activité dans une société de services aux établissements financiers, en tant que Responsable de Centres de Production, Directeur Régional, Directeur de Projets et d’Activité, Jean-Luc a pris sa retraite début 2021 et est désormais plus disponible pour l’association.

Papa de 2 grands garçons et grand-père de deux petites filles ,il accompagne ANAK depuis 2016 : participation aux distributions mensuelles à chacun de ses voyages (une dizaine à fin 2019), mise à disposition de photos pour les publications, participations aux évènements en France, création et animation de la page Facebook des Parrains et Marraines, mises à jour du site web.


Si aider les enfants de Bali à sortir de la spirale de la pauvreté reste sa motivation principale, créer du lien entre tous les adhérents de l’Association est le deuxième fil conducteur de son implication.